Vous êtes ici : 
  • Accueil
dimanche 10 septembre 2023

Zulu 55 ( Gregory)

Un test de la catégorie :Sacs à dos
Zulu 55 ( Gregory)
Dans la gamme Gregory, le Zulu 55 nous parait être le sac pour les amateurs de grosses bambées en autonomie. Pour ceux qui aiment remonter des vallées perdues, changer d'horizon en passant des cols escarpés, ou accéder à des sommets lointains, ce sac correspond bien à ce type de parcours et de portage. Son volume de 55 litres est capable d'emmagasiner des vivres et des équipements pour plusieurs étapes sans avoir à sauter sur le sac pour le fermer. La densité de ses matériaux et la solidité de ses accessoires en font un sac à dos de grande qualité. Accessoire le plus important pour moi, après les chaussures, le sac à dos est à choisir judicieusement pour ceux qui osent véritablement s'engager  en montagne. Le Zulu 55 a été testé par Jean Cimolai, un amoureux des grands espaces, pour qui les Alpes du Sud n'ont plus véritablement de secrets. Voici le résultat de ses tests après 12 mois d'expérimentation, en hiver et été 2023.

Les données fabricant

La longueur de torse réglable offre un ajustement de 9 cm, permettant un ajustement personnalisé sans compromettre le soutien.
La ceinture abdominale dynamique FreeFloat brevetée de Gregory relie la ceinture au cadre avec un fond conçu pour bouger en suivant les mouvements de votre corps.
La conception de la ceinture abdominale en 3D épouse la forme de votre corps, offrant ainsi le rembourrage et le soutien nécessaires au transport de charges lourdes.
La maille tendue sur toute la longueur crée un espace entre votre dos et le sac pour permettre à la chaleur de s’échapper et à l’air de circuler librement afin de vous rafraîchir.

zulu-55-gregory-sac-a-dos-leger
Conçu sur la base des principes architecturaux de tension et de compression, le cadre périmétrique offre un support à la fois stable et flexible, pour porter confortablement la charge sur votre dos.
Des poches de ceinture extra larges permettent d’accéder facilement et en toute sécurité aux éléments essentiels que vous souhaitez garder à portée de main.
Composés de mousse Lifespan pour fournir un confort à vie, les bretelles sont perforées pour maximiser la circulation de l’air et le confort en randonnée.
Housse de pluie incluse dans une poche à fermeture éclair dédiée pour une meilleure organisation.
Grande ouverture principale zippée en U pour un accès aisé au compartiment principal
Manchon d’hydratation avec support d’hydratation SpeedClip compatible avec un réservoir 3D Hydro de Gregory (réservoir non inclus)
Poche supérieure à fermeture éclair avec points de fixation réfléchissants, mousqueton pour clés et poche de sécurité intérieure zippée.
Deux poches latérales maillées et extensibles, avec passage pour compression supérieure ou inférieure
Poche avant maillée extensible avec fond avant en tissu durable et fermeture à boucle sécurisée.
Boucle de fixation réglable et serrure de choc pour bâtons de randonnée ou piolet
Tirettes moulées personnalisées avec attache confort.
Corps du sac tissu recyclé à 40% en polyester 400D ripstop traitement DWR sans PFC
Fond de sac en nylon 420D traitement DWR sans PFC double couche pour une durée de vie accrue
Poches filet tissu recyclé à 40% en polyester 135D traitement DWR sans PFC
Bretelles, ceinture et coussin lombaire multi-densité, Zone de Confort en mousse aérée EVA LifeSpan

Structure rigide en aluminium 4 mm, HDPE
Volume : 55 litres
Dimension : 33 x 73.7 x 34,9 cm

Taille de dos :
SM/MD : pour les longueurs de dos comprises entre 38,1cm et 48,3cm. Taille de dos correspondant aux personnes mesurant moins de 1,80m.
MD/LG : pour les longueurs de dos comprises entre 45,7cm et 55,9cm. Taille de dos correspondant aux personnes 1,80 m et plus.
Charge maxi : 22,7kg

Poids : sac 1860g, sursac de pluie 86g
Couleur : Halo Blue
Garantie à vie Gregory

La vidéo - Materiel outdoor


Le test

Nous avons testé le Zulu 55, en hiver, lors de l'ascension de plusieurs sommets dans la Haute Ubaye et le Mercantour, et en été, dans la magnifique traversée du Dévoluy, ainsi que dans une demi-douzaine de sortie dans les Alpes du Sud. La charge du sac à dos était en général de 12kg et de 15 kg au max sur des sorties de plusieurs jours avec des bivouacs.

Le poids d'un bon sac de portage

Le Zulu 55, c'est 1820 grammes vérifiés sur ma balance. Un peu plus que les données fabricant. Une housse de protection de bonne qualité (95 gr) est livrée avec le sac.

Je tiens à préciser que les sacs légers ne sont pas les meilleurs alliés pour les courses de grande dimension. D'une façon générale, un sac de 1800 grammes a un système de portage bien plus développé qu'un de 1200 grammes. C'est à dire que vous souffrirez moins des charges lourdes et votre dos en sera protégé. Vous le vérifierez à la longue dans les dénivelés où vos épaules et votre dos seront soutenus par une armature et des matériaux conséquents. Personnellement j'avais déjà expérimenté et compris ce principe en expé avec 12 jours d'autonomie et des portages de 20 kg. Un gros sac avec des grosses bretelles et une ventrale très dimensionnée rendait la charge de plus en plus facile à gérer tout au long du parcours. A contrario, un sac léger augmentait la souffrance du portage au fil des jours. Jean qui n'était pas forcément convaincu, en a fait l'expérience avec le Zulu 55 après une grosse bambée en randonnée hivernale déjà bien technique sur un sommet du Mercantour tout en crampon, dans des pentes de neige avec un bon regel et quelques rochers sur l'arête sommitale. Certes, en tant qu'adepte des sacs ultralégers, il a mis quelques heures pour s'habituer à la dimension et à la densité des matériaux qui en font un vrai sac pour les parcours engagés. La qualité et la solidité des matériaux c'est donc une qualité de portage qui se tient dans la durée. Avec le Zulu55, le système de portage ne bronche pas et la tenue du sac à dos reste ferme. Pour finir, après la grande traversée du Dévoluy, il était totalement convaincu.

Exemple: test de portage charge 12 kg avec 1500m de D+ le premier jour et 1600m le deuxième. Avec un genou un peu douloureux le testeur était assez inquiet du poids du sac pour un parcours conséquent. Au final il était surpris de la qualité de portage du Zulu 55 qui n'a pas bronché devant le dénivelé et la charge à porter. En serrant bien la ventrale, Jean a réussi un portage sans solliciter particulièrement les épaules. Avec un sac dimensionné de cette façon, une charge de 10kg n'est pas un problème et au fil des jours on s'y habitue de mieux en mieux; à contrario des sacs plus légers où elle se révèle de plus en plus douloureuse pour le corps. Le testeur souligne la qualité des réglages qui permettent un ajustement du système de portage et un équilibrage de la charge; le Zulu 55 est un sac à dos très ergonomique.

La complétude des accessoires est aussi un gage de confort d'utilisation, même si cela représente également un poids supplémentaire. Particulièrement en conditions hivernales, et pour les courses à étapes, pouvoir accéder directement au fonds du sac est très important. Idem pour les fixations et les ajustements qui sont présent sur le Zulu55. C'est une philosophie que j'aime. Idem pour une poche à crampons qui rend bien des service pour les parcours techniques en hiver ou en altitude. Les attaches des raquettes sont prévues avec deux sangles latérales clippées de chaque côté.

Zuludevoluy1

Durant la grande traversée du Dévoluy, la suspension FreeFloat du Zulu 55 a été appréciée. Elle offre un support aéré et absorbant pour les parcours estivaux dépourvus du moindre coin d’ombre, tout en restant paré à l’éventualité d’une ondée avec la housse de pluie incluse. A noter le fond arrière aéré en maille et extensible suspendu pour une respirabilité maximale.

Accessoires

Parmi les accessoires, très nombreux et de qualité, Jean a particulièrement apprécié la poche à crampons, très utile et pratique. Elle peut contenir une paire de guêtres en sus des crabes, et se verrouille facilement.
Il note une difficulté parfois, pour fermer la sangle thoracique qui se verrouille vraiment sur le côté et dit que l'angle de vision n'est pas optimum, surtout pour un sexagénaire. Mais à l'essai, personnellement je n'ai pas trouvé cela gênant, car elle peut se régler en hauteur. De plus elle comporte un sifflet pour avertir en cas de danger.

Pour la liste et les illustrations propres aux accessoires, je recommande de visiter le lien fabricant. Ils sont nombreux et nous les avons jugés très satisfaisants, ce qui me semble "normal" vu la dimension et aussi le prix de ce sac à dos. Perso, je trouve que l'attache piolet/bâtons est fonctionnelle mais assez loin des standards des sacs d'alpi, ce qui me défrise un peu. Mais sinon on a une foule de réglages et de poches pour les randonnées au long cours avec tous les équipements nécessaires au bivouacs et aux terrains d'altitude.

L'ouverture totale du sac demande un déclipsage des sangles latérales. En déclipsant une des deux sangles on peut ouvrir le sac aux 3/4, ce qui est souvent suffisant. mais l'ouverture complète demande le déclipsage des deux sangles. En fin les poches latérales sont étudiées pour être accessibles en marchant, ce qui peut se faire grâce à une ouverture verticale. Il faut en tenir compte car c'est un risque de perdre certains petits matériels. N'y mettez pas votre téléphone par exemple...

EN BREF: un sac haut de gamme, très accessoirisé, et avec un confort de portage magnifique, pour nous indispensable pour les virées en autonomie où l'on approchera facilement les 15 kilos. Le fabricant annonce un poids max de 22.5kg pour le zulu 55.

Prix constaté: en septembre 2023: entre 140 et 190€ selon les coloris

 

Les qualités

- Très grande qualité de portage et de confort
- Capable de gérer confortablement des charges lourdes (10/20kg) sur la durée
- Accessoirisation optimale pour le trek et la randonnée
- Dimension et qualité des matériaux

à améliorer

- Une attache piolet un peu sommaire (mais fonctionnelle).
- Un seul coloris pour le litrage 55, et trop sombre à mon gôût.