Vous êtes ici : 
  • Accueil
mardi 04 mai 2021

Tente Alto TR2 (Sea to Summit)

Un test de la catégorie :Tente/réchauds/frontales et divers
Tente Alto TR2 (Sea to Summit)
La marque Australienne Sea to Summit annonce la sortie prochaine de deux modèles de tentes légères, la Alto et la Telos, ainsi qu’une vaste gamme d’accessoires pour le printemps 2021. J'ai le plaisir d'avoir un prototype de la Alto Tr2 pour la tester rapidement. Cela ne va pas être une mince affaire avec les restrictions de liberté actuelles.. Si on en revient à la tente, Sea to Summit la décrit avec une architecture innovante due à son arceau supérieur en forme d'ailes déployées, ce qui permet d'obtenir un espace vital plus important. C'est vrai que pour une tente autoportante 2 places, et avec un poids très en dessous de 2 kilos, l'exiguïté était à redouter. Il reste à voir et à éprouver cette astuce et voir si elle est véritablement fonctionnelle, même dans les conditions difficiles d'altitude. Voyons maintenant, dans les lignes qui suivent le résultat des tests et ce que cela donne en confort et solidité face aux éléments...

Les données fabricant

La Alto TR2 de Sea To Summit est la version en tissu mesh de la gamme Atlo (existe en version tissu plein). La chambre en moustiquaire (mesh) permet de favoriser la ventilation de la tente et d’économiser du poids. Cette chambre est très bien adaptée pour une utilisation en été et dans les environnements chauds et secs.
La tente Alto TR2 dispose d’un grand volume intérieur grâce à son système d’arceaux. L’arceau supérieur Tension Ridge en forme d’ailes déployées, permet d’obtenir des grandes portes, hautes et larges. Combiné avec une structure en dôme semi-autoportante, ses parois verticales laissent place un habitacle très généreux. Afin d’atteindre un poids minimaliste, la tente a des dimensions un peu plus réduites au niveau de la surface au sol.
Le Tension Ridge permet également d’améliorer la ventilation de la tente afin d’éliminer au maximum le risque de condensation. Des ouvertures sont placées sur son axe et la ventilation basse est quant à elle assurée par le dessous des portes extérieures. Suivant les conditions météorologiques, les fenêtres peuvent être ouvertes ou fermées.
Son montage est simple et classique. Mais il est aussi possible de monter uniquement le double-toit pour obtenir un grand abri, ou uniquement la chambre pour des nuits sous les étoiles. Lorsqu’il pleut, le double-toit peut être montée en premier. La housse de rangement se décompose en 3 compartiments, afin de pouvoir répartir le poids entres les personnes, mais aussi pour séparer la chambre du double-toit (utile lorsque double-toit n’est pas totalement sec). Elle a été pensée pour servir de poches de rangement dans la tente et de « lightbar » plafonnière (à combiner avec sa lampe).
En option (vendu séparément), il est possible de se procurer un tapis de sol « Lightfoot » couvrant la chambre ou « Bigfoot » couvrant a chambre et les absides. Un filet de rangement plafonnier est également disponible.
Tente dôme - Semi-autoportante -Structure Aluminium - Superficie 2,5 m² - Superficie absides 2 x 1,7 m²
Espace tente intérieure 215 x 134/97 cm - Hauteur de la tente intérieure 100 cm - 2 portes
Poids mini 1156 g - Poids total 1340 g - Taille pliée 12 x 52 cm
Double-toit : Nylon Ripstop Sil/PeU 15D - Colonne d'eau : 1500 mm
Chambre : No-See-Um Mesh 15D
Sol : Nylon Ripstop Sil/PeU 15D - Colonne d'eau : 1200 mm
Arceaux : Aluminium Dac NFL 8.7 mm / PF 9 & 9.8 mm
Piquets : Ground Control en aluminium 7075-T6

La vidéo - Materiel outdoor


Le test


Présentation: La tente Alto TR2 se décompose en 3 paquets principaux: le premier pour les arceaux et sardines, le deuxième pour la chambre, le troisième pour le double toit, et en sus un ou deux tapis de sol.
Idée intéressante: un assemblage des 3 paquets principaux. Le double toit et la chambre s'emboitent avec celui des arceaux et se solidarisent par un crochet.

Poids: sur ma balance. L'ensemble chambre + double toit et arceaux pèse 1330 grammes. On peut ajouter à cela un tapis de sol, soit le grand (300 grammes) soit le petit (200 grammes). On aurait donc un dispositif complet variant entre 1500 et 1600 grammes. C'est très bien pour une autoportante pour deux personnes, même avec une tente en Mesh.
Prix constaté en mai 2021: 479€ (tapis de sol en sus)

Les tests

Le confinement ne m'aide pas pour aller tester cette nouvelle tente dans des conditions vraiment Montagne. Je fais un premier essai de montage dans un jardin. Je dirais que ma première impression est que c'est assez facile et intuitif, quand on a compris l'astuce de l'arceau supérieur (en forme d'aile déployée). Cependant le schéma de montage en Anglais est plutôt succin et il me reste une pièce qui n'a pas trouvé sa place lors de ce premier montage.

Deuxième test dans une colline de la chaîne de l'étoile, entre Aix et Marseille. Ce ne sont pas des conditions montagne mais je peux évaluer la tente au niveau de son portage, de son montage et de son habitabilité. Test concluant. Le montage est intuitif et rapide même seul. Pour ce test, j'utilise le grand tapis de sol, celui qui pèse 300 grammes. Je vois qu'il est conçu pour déborder de chaque côté de la tente, là où il y a les entrées/ sorties. Cela fait un espaces protégé du sol et du double toit pour y mettre les sacs ou les chaussures. Compte tenu des matériaux utilisés pour cette tente, la popote et le réchaud devraient être posés plus loin. Une nuit sans histoire dans cette ambiance colinesque où je m'habitue aux accessoires et à l'habitabilité (voir plus bas).

Et enfin le vrai test Montagne, dès l'ouverture des portes, le 3 mai, je me rue au sommet des Monges à 2100 mètres dans une ambiance encore hivernale pour tester en solo cette TR2.
Après 3 heures de montée avec des zones de neige compacte, j'arrive au sommet où je trouve une zone gelée et caillouteuse qui sera parfaite pour mon test. Dans mon sac à dos chargé à 11 kg, la tente ne représentant que 1530 grammes tout compris. Je prends la chambre, les arceaux, les huit sardines du pack et le petit tapis de sol, celui à 200 grammes. Le montage est un régal. La chambre en premier, avec ses arceaux aux courbes caractéristiques qui façonnent la silhouette de la TR2. C'est tellement joli avec le décor des Alpes autour que j'ai presque envie de l'essayer telle qu'elle. Mais la soirée et la nuit s'annoncent rudes. Le sol est gelé et les températures vont valser en dessous du zéro. Aussi je positionne le tapis de sol dans un deuxième temps, puis le double toit. Pas trop de vent pour ce montage mais déjà des doigts un peu engourdis par le froid. Dans ces conditions, je juge le montage facile et anthousiasmant.

Ici la chambre en Mesch et le petit tapis de sol (celui à 200 gr). La structure des arceaux et l'attache centrale au point culminant de la chambre.

Montage facile: 5 minutes devraient suffire par bonnes conditions
- J'ai trouvé que le mieux est de connecter en premier le centre des arceaux et la chambre par une accroche spécifique. Le déploiement des arceaux se fait ensuite naturellement avec des emplacements au tapis de sol de la tente (le tapis de sol n'est pas encore placé dessous) et des crochets plastiques qui hissent la chambre. Cela se fait très vite et c'est bon pour le moral.
- Ensuite le tapis de sol. Il y a deux positions possibles car un côté est plus large que l'autre. Le choix est vite fait et on peut glisser le tapis sous la chambre et l'amarrer aux mêmes arceaux. On fixe ensuite l'ensemble avec les sardines en alu.
- Enfin le double toit avec l'astuce des renforts qui se prennent dans les arceaux horizontaux du toit (voir vidéo). On fixe le double toit au sol avec un système de crochet intuitif. 4 sardines supplémentaires pour les absides latérales, 2 par côté. Ne pas oublier d'attacher le double toit aux arceaux par des scratches (on peut le faire une fois installés dans la tente). Cela pourra servir en cas de vents violents. Un double toit qui s'envole c'est ballot.

Petite remarque sur les sardines: elles sont au nombre de huit dans le pack. C'est exactement ce qu'il faut, pour une tente avec double toit, mais pas une de plus. Elles sont crantées et fonctionnelles, mais petites et plutôt fragiles, sujettes à la torsion. A manier avec précaution. Sinon, elles sont munies d'une cordelette réfléchissante, pour les repérer à la frontale la nuit... Il ne me parait pas inutile d'utiliser une ou deux sardines supplémentaires et plus longues ainsi que des pierres attachées à des ficelous, si l'on veut assurer le coup par conditions incertaines..

Habitabilité: Ce n'est pas mal, mais on ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup de places pour deux personnes. L'avantage du Tension Ridge est de donner un beau volume au dessus de la tête et c'est psychologiquement très important. Cela facilite aussi bien des mouvements, pour se déshabiller par exemple. L'organisation spatiale de la tente oblige à s'en servir dans un sens donné. La partie la plus large pour la tête, et la plus étroite pour les pieds. J'ai bien noté, et c'est appréciable, la possibilité de fixer les petits sacs de portage aux coins de la tente pour s'en servir de rangement; super bien vu!. Idem pour le "Lightbar" qui n'est autre que le pack de rangement des arceaux et qui se clipse au toit pour devenir, avec une frontale allumée, un néon qui réchauffe l'atmosphère intérieure, à défaut de la température ambiante..

Confort d'habitabilité: C'est un point où la TR2 excelle. Par sa modularité d'abord: on l'utilise en tarp avec le seul double toit sur des bâtons ou les arceaux; en chambre seule par beau temps, avec ou sans tapis de sol en fonction des conditions. Et dans sa configuration complète, elle est pleine d'astuces et de possibilités de ventilation: par le haut du toit, et par ses deux grandes ouvertures latérales qui permettent en outre d'entrer et sortir sans se gêner.

La Alto TR2 complète avec double toit et petit tapis de sol pour une nuit froide -6°C au sommet des Monges.
Thermicité et résistance aux vents: Durant mes tests, seul le séjour au sommet des Monges a été capable d'enseignement sur des conditions d'altitude. J'ai eu quelques rafales de vent à 45/50 km/h, mais c'est surtout au niveau des températures que le test a été significatif. Ce que je peux dire de la résistance aux vents, c'est que la Alto TR2 a un profil et une souplesse comparable aux tentes profilées pour l'altitude. Evidemment le vent la déforme, mais elle revient toujours à sa position originelle. J'ai toutefois noté des bruits de ronflement, genre moteur de Torpedo, sur les plus grosses bourrasques. Ne pas oublier d'attacher le double toit aux arceaux par des scratches car les sardines sont assez minimalistes. Lorsque l'on est dans la tente, je ne vois pas, hormis un double toit mal arrimé, d'où viendrait le problème. Mais si on laisse la tente durant une sortie, un arrimage renforcé à l'aide de pierres et de ficelous me semble judicieux pour contrer des vents forts. Le double toit protège modérément des grosses bourrasques qui viennent mourir sur le renfort plein du sol de la chambre, mais quelques mouvements d'air peuvent entrer dans l'habitacle.
Au niveau de la résistance au froid, ce n'est pas une tente très équipée. Si c'est ce que l'on cherche, il faudrait privilégier un modèle avec chambre en tissu plein. Avec la Alto, la chambre est en Mesh et la légèreté est au rendez-vous. Aussi, elle offrira une protection contre le vent mais les températures en dessous de -5°C seront présentes à l'intérieur de l'habitat. Lors de mon test j'ai eu du -6°C à affronter, ce qui est une température classique en début de saison en altitude, J'ai eu du mal à sortir les sardines au réveil et du givre à l'intérieur de la tente,  le givre s'est bien chargé sur le double toit et j'ai regretté de ne pas avoir un sac de couchage avec 200 gr de garnissage supplémentaire. La TR2 me parait être une tente très sympathique et agréable pour des ambiances légères. Elle peut aussi convenir pour des nuits froides, mais avec matelas et duvets thermiquement à la hauteur.

Bilan provisoire-rapport Q/Prix: Le prix est conséquent mais en rapport avec les tentes de sa catégorie et la Alto TR2 sera très agréable à porter et à monter dans des décors de rêve. On fait ici le choix d'une chambre en Mesh pour gagner en légèreté et d'une modularité pour l'utiliser sous différentes formes. Il faut cependant avoir à l'esprit que la légèreté sera aussi sa limite pour les conditions sévères. A suivre lorsque j'aurai la possibilité de reprendre mes essais avec cette tente. je n'ai pas pu tester l'imperméabilité, par exemple..

Les qualités

- Légèreté
- Simplicité de montage
- Modularité
- Confort d'habitabilité malgré la surface au sol

à améliorer

- Ensemble thermiquement limitée
- Sardines high tech mais un peu légères