Vous êtes ici : 
  • Accueil
mardi 31 décembre 2019

Geko Ice (Camp)

Un test de la catégorie :Gants/ cagoules et petits vêtements
Geko Ice (Camp)
Pratiquer la montagne en hiver implique un équipement particulier. On trouvera assez facilement des gros gants protecteurs sans trop se ruiner. Par contre, trouver des gants précis qui permettent aux doigts de travailler efficacement, c'est déjà plus difficile et cela coûte beaucoup plus cher. Si l'on s'adonne à des activités spécifiques comme l'escalade en cascade de glace, et pour toute sortie engagée en alpinisme ou en randonnée hivernale, les gants patauds ne conviennent pas. Je parle de ceux qui ne permettent pas d'effectuer les manipulations de base avec des matériels d'assurance ou de progression; ou que ce soit au bivouac dans le froid. Le Geko Ice de Camp est une offre et une réponse aux exigences des activités techniques en hivernale. Trouver un gant précis, encore assez précis, tout en étant protecteur est un sacré défi. Voyons, après deux saisons de tests, si le Geko Ice pourrait être une réponse satisfaisante...

Les données fabricant

Le Geko Ice, conçu pour l’alpinisme et l’escalade en glace, établit de nouvelles normes en matière de sensibilité et de précision dans le domaine des gants pour les activités techniques.
• Grâce à la technologie, “No slip” appliquée sur la paume, toutes les couches sont couplées entre elles pour éviter le glissement et assurer une excellente prise en main du matériel. Les performances sont améliorées par l’enveloppe en tissu extensible et par la construction des doigts préformés pour d’avantage de sensibilité.
Technologie “No slip” (antiglissement) à la paume pour garantir une meilleure prise du matériel
• Membrane DRYZONE® imperméable et respirante
• Rembourrage en PrimaLoft® One 100 g/m²
• Paume en cuir de chèvre souple et durable (sans chrome), déperlant et respirant
• Tissu extérieur stretch pour une bonne souplesse.
• Fourrure synthétique interne pour une bonne protection thermique.
• Doigts très préformés pour une bonne préhension des piolets et bâtons.
• Renfort en cuir sur la paume entière avec retour sur le dessus de la main pour une excellente résistance à l’abrasion
• Petite sangle de poignet

Prix conseillé par le fabricant: 90€

Le test



Poids: 200g (données fabricants). Sur ma balance: 195 grammes.

Tests en hivernale (préalpes de Digne, sommet 2500m). J'ai apprécié le faible encombrement des Geko Ice pour leur thermicité. Ce ne sont pas des moufles mais pour des gants relativement minces, je les ai trouvé opérationnels pour gérer des températures déjà bien engagées dans le négatif. Ils sont équipés d'une attache poignet, ainsi que d'un verrouillage par velcros que l'on doit ouvrir et fermer à chaque entre/sortie des mains dans les gants. Leur précision de préhension est très bonne pour la paume (tenue d'un piolet, d'une pelle), le cuir est beaucoup plus technique que les nylons pour ces actions. Je pense qu'il y aura une nette différence pour la préhension des piolets en pente raide. Leur précision est moins fine pour les doigts mais on arrive encore à bricoler la cuisine au bivouac avec si l'on est patient.

Avec un bon windstop, et une membrane, c'est un gant qui est taillé pour les hivernales en bonnes conditions. Avec un sous gant fin, il gagnera en thermicité. Pour les températures vraiment froides et durables, il faut passer à l'échelon au dessus, ce qui veut dire des moufles.

Sur un bivouac où il a fallu construire un igloo en urgence, les Geko Ice ont été très utiles par leur protection contre le froid de la fin de journée, contre l'humidité de la neige et leur précision. Je n'aurai pas pu m'en sortir avec des moufles, ou pas aussi bien. Laissés en dehors du duvet dans l'igloo, le lendemain, l'intérieur des gants était humide (condensation?). Le lendemain a donc été difficile avec ces gants humides, mais ils ont finalement séchés assez vite à la faveur d'une journée sèche.

Tests en alpinisme hivernal, en pente de neige raide et mixte. C'est là où le Geko donne sa pleine mesure. C'est un gant à la fois protecteur thermiquement et assez fin pour les manips de cordes et la pose de broches ou de friends. Sur le rocher, les sensations ne sont pas évidentes, même si on se débrouillera avec pour des passages "faciles", par contre il est bien pour les coincements. De mon point de vue, je ne trouve moins riche en finesse sur le rocher que des gants en laine, mais le Geko semble vraiment fait pour la cascade de glace et les faces nord, dimensions dans lesquelles il est particulièrement indiqué.

Test d'imperméabilité: J'ai juste une fois ressenti de l'humidité à l'intérieur des gants, après deux heures de construction d'un igloo en neige de printemps. Sinon, un an après le début des tests, j'ai effectué un vrai test sous une cascade, en fermant bien le gant, bien sûr. Plusieurs minutes sous l'eau le Geko Ice reste complètement imperméable. C'est une perfomance pour un gant!. En le trempant complètement dans un seau remplit d'eau, idem... Aucune fuite à déplorer, bravo!

Utilisation des Geko Ice en Alpinisme. Des gant encore assez précis pour les manip de corde
Utilisation: cascade de glace, alpinisme, randonnée hivernale

Bilan thermique:
pour un gant de cette dimension, qui permet encore pas mal de précision dans la préhension, le Geko Ice fait preuve d'une belle résistance au froid. Pour moi il remplit assez bien son rôle thermique, même si il ne sera pas suffisant pour toutes les situations. J'ai pu faire de belles pentes soutenues à 45° en neige de face nord sans avoir à m'inquiéter de mes mains, et c'est très appréciable dans ces conditions.. En cascade de glace, c'est un peu plus difficile, tout dépend de la température ambiante. Si il fait vraiment froid et selon la résistance du grimpeur, le Geko Ice ne protégera pas forcément longtemps du gel. Il reste un gant de petite/moyenne dimension, et ne peut se comparer aux gros gants 3 en 1. Une fois que les doigts sont mordus par le froid il n'arrive pas à les réchauffer, en tous cas pour moi lors de mes essais. C'est pourquoi je prends toujours en hiver une paire de moufles pour les moments où le gel continue son action ankylosante à l'intérieur des Geko Ice.
Dans ce domaine, j'ai apprécié les couleurs, du jaune vif pour l'esthétique et pour éviter de les perdre, et un ensemble noir qui prend bien les calories dès que l'on passe au soleil.

Confort d'utilisation: C'est un gant qui s'enfile bien et qui est confortable; pas de couture mal placée...
Le scratch du poignet est opérationnel. Il faut le placer avec application, sinon il va agripper tout ce qui traine.
Le Geko Ice bénéficie d'une attache élastique pour les enlever sans les faire tomber dans la verticalité, ainsi que d'une attache pour les mousquetonner.
Enfin, un clip de jumelage attache les deux gants pour le transport. Que demander de plus?...

Prix constaté en janvier 2020: 80€

Les qualités

- rapport qualité/prix
- imperméabilité / respirabilité
- confort
- thermicité satisfaisante mais qui ne conviendra pas à de vraies conditions sévères.

à améliorer

RAS