Vous êtes ici : 
  • Accueil
samedi 21 septembre 2019

MQM Flex version Mid (Merrell)

Un test de la catégorie :Chaussures alpinisme et randonnées
MQM Flex version Mid (Merrell)
J'ai tellement apprécié le confort des MQM Flex, testées l'an passé, et que je porte quasiment tous les jours au quotidien, que ce soit pour la ville ou les randos, que lorsque l'occasion s'est présentée de passer à la version "mid" je n'ai pas hésité. Je vais ainsi pouvoir accélérer un peu le tempo en bénéficiant de la petite prise de cheville et l'emmener dans des parcours plus typés montagne. A coup sûr je devais retrouver le côté léger et aérien de la MQM Flex. J'espère que la prise de cheville et l'amorti général permettront quelques performances en altitude pour constituer une chaussure de randonnée polyvalente et sûre...

Les données fabricant

La technologie GORE-TEX® repousse l'eau et laisse s'échapper l'humidité
• Tige mesh et TPU
• Crochets et œillets métalliques pour un laçage sécurisé
• La Languette empêche la poussière de pénétrer
• Doublure mesh respirante
• Film Hyperlock™ imprimé TPU au niveau du contrefort talon, pour plus de sécurité
• Assise plantaire amovible en EVA
• Semelle intermédiaire EVA bi-directionnelle flexible avec technologie FLEXconnect™ pour plus d'agilité et de stabilité
• Amorti Merrell air cushion sous le talon pour absorber les chocs et offrir plus de stabilité
• Rembourrage TrailProtect™ pour plus de maintien hors pistes
• Semelle extérieure avec M Select™ GRIP pour une adhérence durable aux endroits et aux moments opportuns
• Crampons 3,5mm
Poids : 640g
Prix: 155€

La vidéo - Materiel outdoor


Le test

Voilà donc la MQM Flex en version Mid, regardons d'abord le poids; sur ma balance c'est 756 grammes la paire en 43 avec lacets et semelle de propreté (Les données fabricants sont en général en 42 et sans semelles).
Oublions les grammes et place à l'impression générale: la sensation de légèreté, et même d'extrême légèreté est bien au rendez vous. Dès les premiers instant on baigne dans l'onctuosité avec un déroulé de pied super confortable.


Les sous-bois et sentiers où l'on peut dérouler en fast hiking sont les terrains de prédilection pour cette Chaussure Mid confortable et légère.

En test dans les Alpes de Haute Provence dans les coins perdus de la montagne d'Aujour, le trouve les MQM mid très légères. Légèreté et souplesse sont bien ce qui ressort des premières heures de rando avec ces chaussures. J'apprécie toujours l'étanchéité GTX, testée en passage de ruisseaux, et surtout dans la rosée des herbes du matin. C'est un vrai plus, et cela me semble quasiment indispensable sur des chaussures en Mesh qui prendraient vite toute l'eau des végétaux qui bordent les sentiers.

Autre point relevé sur des randonnées en terrains très variés: la qualité de grip de la semelle. J'ai été très à l'aise dans les montées terreuses, et également dans les descentes gravillonneuses, où j'ai utilisé la souplesse de la chaussure pour trouver des appuis. J'ai fait également quelques tests de semelles sur du calcaire. La semelle adhère bien, mais évidemment la MQM n'est pas grimpante, c'est beaucoup trop souple pour espérer avoir des performances dans la verticalité. Par contre pour quelques passages de barres, pour quelques passages grimpants, la semelle sera un allié certain.
Sur les parties très marchantes, comme les larges pistes caillouteuses, j'ai remarqué que l'amorti était un peu "sec", et qu'il me sollicitait les hanches à la longue. De même on pourrait ressentir facilement le relief caillouteux. C'est un peu la rançon du "light"; la semelle n'étant pas très épaisse. Ce n'est pas du tout rédhibitoire, juste un peu léger pour un gros gabarit ou après la cinquantaine. Je vais utiliser une semelle plus amortissante qui soulagera davantage mes articulations, notamment dans les descentes.

En terrain plus exigeant, le les emmène dans "le Pas de Paul" un bel itinéraire, un peu grimpant vers la fin, pour accéder au plateau de Bure.
Je retrouve les sensations déjà éprouvées avec les modèles MQM Flex: un grand confort et une légèreté de plume.
Dans les parcours du bas, en sous bois, c'est un régal d'onctuosité.
Evidemment dans la partie haute, très caillouteuse, la MQM mid va montrer ses limites. Un dédale de caillasses n'est assurément pas idéal pour ces chaussures souples, en mesh, sensibles à l'abrasion et trop peu rigides pour ces terrains exigeants.

La semelle assure néanmoins sur le calcaire sec et ne me posera aucun problème pour franchir les 300 mètres de petite escalade, où j'irai même me mettre dans quelques pas de IV pour voir.
C'est à la descente, dans la combe de mai, que j'ai craint le pire pour mes Merrell qui n'ont pas encore tout à fait une saison derrière elles. En fin de parcours, elles n'ont pas véritablement souffert, mais je pense que la semelle et la tige de la MQM n'aimeront pas ce genre de terrain très abrasif et préfèreront les sous bois ou les parcours en sentiers de terre ou de caillasses moins tranchantes. Le haut de la tige est assez flottant et je n'ai pas pu le verrouiller avec les lacets sur la cheville. Cela donne trop en évasement pour les terrains poussiéreux et les descentes en petits cailloux où à chaque fois on se remplira petit à petit les chaussures. Un manchon en néoprène aurait été utile. Cependant la MQM semble tourner délibérément le dos à ce genre de performances, elle mise sur le confort et la légèreté. C'est un choix défendable...

Bilan des tests

La MQM Flex mid reprend bien les avantages découverts sur la tige basse. On aura une chaussure de rando légère, confortable avec un déroulé de pied onctueux et une semelle adhérente. Sans oublier la membrane GTX qui permet de ne pas trop calculer la rosée des départs au petit matin. Bref que du bonheur...

Oui mais je reste un peu sur ma fin car la version "Mid" n'apporte pas grand chose de plus au modèle tige basse. En effet la prise de cheville est vraiment très molle et le laçage, qui monte pourtant assez haut, ne peut pas faire grand chose sur cette tige souple. Le maintien se fait surtout au niveau du coup de pied. D'ailleurs la chaussure se révèle parfois étroite à enfiler, si l'on ne délasse pas complètement sur le coup de pied. La cheville est laissée très libre, trop à mon goût pour en faire une chaussure de rando polyvalente et taillée pour la grande aventure.
Ainsi, le maintien du pied, qui est sans reproche, et qui laisse les orteils dans une grande liberté, est très agréable et contribue au confort général. Cela donne à la chaussure une excellence dans les parties déroulantes.

Mais le confort, en randonnée, c'est aussi la rigidité, tant soit peu que l'on choisisse des itinéraires longs et exigeants pour la semelle. Celle de la MQM Flex Mid est d'un grand confort, mais elle est peu crantée et peu rigide, ce qui, associé à l'amorti général, se révèlera assez mince en résistance et en protection du pied dans les terrains exigeants. La grosse caillasse, les descentes d'éboulis ne sont vraiment pas un cadeau pour cette chaussure douillette et qui procurera de bonnes sensations en sentiers de terre ou dans les environnement granitiques polis par les âges.
C'est ainsi qu'en fins de parcours de 7 heures de marche, avec un petit sac à dos de 5 kilos, j'ai trouvé des difficultés aux hanches, cela étant dû, à mon avis à la trop grande souplesse générale de la chaussure et à un amorti un peu en deçà de ce qu'il aurait fallu pour ce genre de sorties.

Ceci dit, et je pousse toujours les matériels dans leurs retranchements, la MQM Flex Mid sera une chaussure de rando très agréable et confortable pour ceux qui envisagent des sorties de 3 à 5 heures de marche dans des terrains moins scabreux que les Alpes du sud.

Les qualités

- Légèreté
- Respirabilité
- Grand confort
- Déroulé de pied
- Imperméabilité

à améliorer

- Prise de cheville très molle
- Sensibilité aux terrains abrasifs
- Un peu trop 'light" pour les grosses rando